slider produkte

Default Kopfgrafik

Kopfgrafik Entspannung 1903x550Kopfgrafik Entspannung gross

Travail centré sur le corpsimprimer

Plus de santé au bureau - le travail centré sur le corps (TCC)

Un bureau, une chaise et un ordinateur: c’est tout ce qui est nécessaire pour travailler au bureau. Nombreux sont ceux qui pensent encore de cette façon et qui se trompent amèrement. Une multitude d’analyses et d’études ont clairement démontré qu’un bureau résultant d’un concept mûrement réfléchi augmente considérablement la performance au travail, réduit massivement les congés de maladie et améliore significativement la satisfaction des employés. Il existe plusieurs bonnes approches à ce sujet, l’une d’entre elle est la méthode du travail centré sur le corps.

Se sentir bien au bureau

Le travail centré sur le corps (TCC) décrit une méthode selon laquelle les postes de travail de bureau liés à un écran doivent être conçus pour répondre à des exigences et des besoins différents.

Le besoin naturel d’exercice, d’équilibre et de changement n’a pas bougé au cours des dernières décennies. Cependant, l’amélioration des logiciels et du matériel rend souvent le mouvement superflu.

La méthode du travail centré sur le corps contribue à une plus grande prise de conscience corporelle sur le lieu de travail et montre comment la combinaison de la prévention comportementale et structurelle mène à une amélioration de la santé. Il en résulte des lieux de travail dans lesquels on peut travailler en étant très concentré tout en prenant soin de son dos. L’objectif est de rester en bonne santé malgré des sollicitations constantes.

Trois étapes pour un travail centré sur le corps

Trois étapes sont requises pour mettre ce concept en pratique:

  • 1. Une analyse du lieu de travail visant à déterminer les dimensions et les valeurs de l’espace, du mobilier et de la personne qui y travaille.
  • 2. La mise à disposition et le réglage des possibilités techniques du mobilier, des appareils de saisie et des logiciels en fonction des proportions individuelles du corps.
  • 3. L’activation de la sensibilité à la profondeur dans le cadre de l’activité réalisée (voir ci-dessous).

Cinq éléments pour un bureau bénéfique à la santé

Après ces trois étapes, c’est le moment de la mise en œuvre. Voici cinq éléments qui transforment un bureau conventionnel en un lieu de travail hautement efficace, bénéfique pour la santé et ergonomique, en particulier pour le dos.

1. Un bras flexible pour le moniteur

En fonction de la posture du corps et de la tâche à accomplir, il doit assurer une inclinaison, une distance et un centrage optimaux par rapport à l’axe visuel. Cela permet d’éviter d’avoir à plisser les yeux ou à faire des mouvements de va-et-vient pour tout voir. L’écran peut être adapté de manière flexible à chaque tâche de travail. De plus, le moniteur peut être utilisé immédiatement comme écran de projection lors d’une réunion debout.

2. Le pupitre de table

Les pupitres de table sont aussi appelés support de présentation ou porte-copie. Les documents sur papier peuvent être placés dans l’axe de vision entre le moniteur et le clavier à l’aide du support approprié, de sorte qu’ils soient toujours faciles à lire. Cela signifie qu’il n’y a pas besoin de tourner la tête et que les tensions et autres problèmes de santé au niveau du cou et des épaules disparaissent.

L’idéal est d’avoir des pupitres et porte-documents dont les angles sont facilement réglables de façon flexible, sans liaison par vis, et qui se passent d’outils supplémentaires.

3. Le clavier et la souris

Des études ont montré à quel point il est important que les mains ne se tordent pas vers l’intérieur lors de l’utilisation du clavier. Il est également crucial de pouvoir varier la distance entre les mains pendant la saisie. L’idéal est d’avoir un clavier qui autorise des postures individuelles, que la personne écrive avec dix doigts ou seulement deux.

La souris idéale porte le nom de Rollermouse, elle se place au milieu, juste en dessous du clavier. Cela permet d’avoir tous les dispositifs de saisie au centre, dans l’axe visuel, et réduit ainsi le risque d’avoir des tensions au niveau de la nuque.
Le clavier et la souris doivent être adaptés aux besoins de chaque personne. S’il n’est pas possible d’avoir une Rollermouse, vous devriez alors utiliser un clavier qui soit le plus mince possible avec bloc numérique séparé. Plus la souris (ergonomique) est proche du clavier, moins les muscles du cou sont soumis à des contraintes.

4. Le support de bras

Au bureau, s’il y a plus d’e-mail à écrire que de coup de téléphone à passer, il peut être avantageux d’utiliser un support de bras à la place de l’accoudoir de la chaise. Il a été démontré qu’il réduit la tension dans les muscles du cou et des épaules et qu’il évite les mauvaises positions des mains lors de l’écriture et de l’utilisation de la Rollermouse. Il doit pouvoir être fixé sur la table avec aisance et en toute sécurité et ne doit pas provoquer de points de pression.

5. Marcher sur place

Indépendamment de l’ergonomie de la chaise de bureau, il est très important de passer fréquemment de la position assise à la position debout pour la santé du dos. Les tables réglables en hauteur et les autres meubles de bureau en tiennent compte depuis longtemps.

Toutefois, les activités en position debout doivent être aussi dynamiques que possible. Pour cela, une planche d’activation pieds et jambes peut fournir une impulsion supplémentaire. Il s’agit d’une plaque ayant une courbure convexe qui permet d’effectuer des mouvements de bascule des deux côtés.

Grâce à sa structure squelettée, elle rend possible des transferts qui permettent d’effectuer les mouvements de la marche en restant sur place. Les mouvements de bascule sont d’une part suffisamment intenses pour que toute la chaîne musculaire partant de la plante du pied jusqu’aux muscles du cou soit activée et d’autre part suffisamment faibles pour qu’il soit possible de se concentrer sur son travail.

Le fait de se tenir debout sur la planche d’activation permet de s’adresser exactement aux muscles profonds qui nous permettent de nous tenir droit. Plus ils travaillent souvent, plus les douleurs dorsales sont rares.

Produits dotés du label de qualité AGR dans ce secteur

    Concept Travail centré sur le corps® – TCC

    Composé de:

    • 1. Une analyse du lieu de travail visant à déterminer les dimensions et les valeurs de l’espace, du mobilier et de la personne.
    • 2. La mise à disposition et le réglage des possibilités techniques du mobilier, des appareils de saisie et des logiciels en fonction des proportions individuelles du corps.
      Produits intégrés dans le concept:
      • Bras flexible pour moniteur: IOE MY VIEW
      • Pupitre de table: IOE FLEXX ou IOE MAGG
      • Rollermouse: Contour Rollermouse Pro/Free/Red
      • Souris verticales: UNIMOUSE
      • Support de bras: IOE REST ou support de bras Contour ARM SUPPORT RED
      • Planche d’activation pieds et jambes: Gymba – Marcher sur place

        En option:
      • Souris verticales Handshoe Mouse, HE Mouse, Penguin Mouse
    • 3. L’activation de la sensibilité à la profondeur dans le cadre de l’activité réalisée. Les employés de bureau apprennent les critères selon lesquels ils adaptent leur environnement de travail à leurs besoins individuels et comment le travail en cours agit sur leur posture.

    Fabricant

    Ergotrading GmbH
    Heisterfeld 11
    25489 Haselau
    ALLEMAGNE
    Tél. +49 40/30969270
    Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
    www.ergotrading.eu

    Bilder

    Travailler mieux plus sainement.