slider produkte

Default Kopfgrafik

Kopfgrafik Entspannung 1903x550

Sacs à dos de véloimprimer

Qu’est-ce qui rend un sac à dos de cycliste bon pour le dos?

Certes, le sac à dos est désormais accepté comme une véritable alternative à la sacoche, mais son principal domaine d’utilisation reste le sport et les loisirs. Il existe également des modèles spéciaux qui conviennent particulièrement bien à une utilisation quotidienne à vélo.

Les bretelles

Pour que le sac à dos ne soit pas ressenti comme un poids, mais plutôt comme une partie intégrale du corps, il est important de respecter quelques points fondamentaux. Le premier concerne les bretelles. Une forme ergonomique et un bon rembourrage sont essentiels. Au niveau de la nuque, il faut veiller à ce qu’elles forment un S et qu’il n’y ait pas de coutures. Cela permet d’éviter les points de pression et de frottement, particulièrement désagréables lorsque le sac est plein. Par ailleurs, cette forme spéciale contribue à ce que les bretelles ne tombent pas trop facilement des épaules.

La structure dorsale

La structure dorsale, c’est-à-dire la partie du sac qui est directement en contact avec le dos, joue un rôle particulièrement important. Elle doit tenir compte de la courbure physiologique de la colonne vertébrale. Elle peut par exemple être étayées par des rails en aluminium qui permettent d’ajuster le sac à chaque dos. Ainsi, le sac est toujours en contact avec le dos en gardant sa forme. En outre, il est important que les apophyses vertébrales soient soulagées et que la charge principale se répartisse à gauche et à droite de la colonne vertébrale. Ce faisant, il faut veiller à ce qu’une bonne ventilation du dos soit garantie, malgré un rembourrage conséquent, afin d’empêcher dans une large mesure l’accumulation d’humidité.

Ceinture des hanches et du bassin

Bien souvent, sur les sacs à dos, la ceinture des hanches est négligée. Pourtant, lorsqu’elle est bien positionnée, cette ceinture peut absorber une grande partie de la charge et la répartir sur les os des hanches, et donc soulager les épaules. Le moyen le plus approprié est de pouvoir régler la longueur du dos. En effet, sans cette possibilité de réglage, la ceinture est souvent trop haute ou trop basse et ne peut pas remplir sa tâche correctement. Par ailleurs, la ceinture fait en sorte que le sac soit positionné de manière stable sur le dos, sans oscillations, ce qui est particulièrement important à grandes vitesses.

Assez discrète, mais très importante à vélo: la sangle au niveau de la poitrine. Elle maintient les bretelles en position, en particulier sur les terrains bosselés ou lorsque le haut du corps doit devenir plus actif. Les changements de position tiennent un rôle important dans la santé du dos, c’est le cas aussi dans la pratique du cyclisme. Il est donc particulièrement avantageux de pouvoir resserrer et desserrer facilement cette sangle, et de préférence d’une seule main. Ainsi, il est possible d’ajuster rapidement les réglages.

Répartir correctement les charges pour le bien-être du dos

En remplissant le sac, il y a une règle décisive: les objets lourds doivent toujours être placés le plus près du corps que possible et doivent pouvoir être fixés. Il faut donc veiller à ce que les compartiments soient disposés de manière appropriée. S’il offre encore d’autres possibilités de rangement bien accessibles, c’est encore mieux.

Des accessoires à ne pas oublier

Il existe encore d’autres points qui peuvent rendre l’utilisation du sac à dos encore plus confortable. Un dispositif pour le soulever en fait partie, afin de pouvoir porter le sac plus confortablement. En outre, des bandes réflectrices améliorent la sécurité. Il est aussi agréable de disposer d’éléments qui permettent d’adapter le volume du sac et d’un équipement déperlant ou d’une housse de protection imperméable pour protéger le contenu de l’humidité.

Pour faire du vélo en préservant son dos, outre le bon sac, il est aussi nécessaire de disposer d’une selle et de poignées ergonomiques. Toutefois, le principal, c’est l’ajustement du vélo en fonction des besoins personnels. Chez les bons vendeurs, cela fait partie du service, mais on peut aussi le faire soi-même avec les instructions adéquates. Vous trouverez des conseils pour cela sur le site Internet de l’AGR:

Résumé

Exigences minimales

  • Innocuité toxicologique
  • Bretelles: bien rembourrées, suffisamment larges, facilement réglables
  • Ceinture des hanches: décharge les épaules, veille à la stabilité de la position sur le dos (pas de mouvements oscillants)
  • Sangle au niveau de la poitrine: positionnement des bretelles même lors de changements de charge rapides
  • Partie dorsale: contour ergonomique, soulagement des apophyses, résistante à la pression, perméable, adaptable à la longueur du dos de la personne
  • Répartition des compartiments: plusieurs compartiments, les objets lourds doivent être placés près du corps
  • Possibilités de rangement faciles d’accès
  • Répartition optimale des charges

Utilité complémentaire

  • Dispositif de levée confortable
  • Bandes réflectrices
  • Volume réglable
  • Imperméable

Produits dotés du label de qualité AGR dans ce secteur

    Vous trouverez des produits testés ici à partir de 2020.

    Images

    Téléchargements et liens

    Ceci pourrait vous intéresser aussi.