slider produkte

Default Kopfgrafik

Kopfgrafik Entspannung 1903x550Kopfgrafik Entspannung gross

Sièges d'empileuseimprimer

Promotion de la santé des caristes

Les caristes se plaignent souvent de douleurs au niveau de la nuque, du dos, des bras et des épaules. Ces douleurs proviennent fréquemment d'enchaînements des mouvements défavorables en conduisant l'empileuse.

Le fait de devoir « tourner la tête » pour voir ce qui se passe derrière est la règle, et non l'exception. Les caristes sont bien trop fréquemment obligés de « fléchir le cou outre mesure » vers le haut pour voir ce qu'ils font en empilant ou dépilant les marchandises. Les coups provoqués par les sols et voies de circulations accidentés ne manquent par ailleurs pas de soumettre la colonne vertébrale à d'extrêmes sollicitations.

Un système de suspension devrait faire partie de l’équipement de base

C'est aussi pour cette raison que les sièges d'empileuse adaptés à la santé du dos sont dotés d'un système de suspension qui réduit considérablement la force d'impact agissant sur la colonne vertébrale et les vibrations nocives en résultant.

Assise et dossier adaptables

Un siège d’empileuse ergonomique doit permettre et/ou soutenir la rotation du torse et ne pas entraver les mouvements des bras.

Un dossier équipé d'un réglage progressif de la hauteur et de l'inclinaison et d'un soutien lombaire maintient le corps dans une position individuelle optimale et soulage le dos.

Un bon siège dispose d'une assise de taille suffisante à réglage progressif. D'autres détails tels qu'un prolongateur d'assise, un réglage de l'inclinaison de l'assise, un chauffage du siège et des amortisseurs intelligents à détection de la voie de circulation sont des compléments utiles et bénéfiques pour la santé.

Réduction du nombre de jours d'arrêt maladie

Même les empileuses existantes peuvent être rééquipées d’un siège du conducteur ergonomique. Il est indispensable d’entretenir les sièges à intervalles réguliers pour garantir leur aptitude au fonctionnement.

Un siège d'empileuse adapté à la santé du dos et combiné à un comportement correct (voir les « Informations supplémentaires ») favorise la santé et le bien-être du cariste et permet simultanément à réduire le nombre de jours d'arrêt maladie.

Résumé

Exigences minimales

  • Amortissement des forces d'impact dues aux vibrations via une suspension pneumatique réglable
  • Suspension du dossier
  • Soutien du bassin et des vertèbres lombaires
  • Dossier réglable en hauteur à structure ferme
  • Réglage progressif de l'inclinaison
  • Soutien individuel et aussi large que possible de la zone lombaire et du haut du bassin.
  • Appui de taille suffisante pour les cuisses et répartition optimale de la pression via :
  • ... Un réglage de la profondeur du siège dans l'ensemble
  • ... Une assise plane
  • ... Des appuis latéraux plats
  • ... Une profondeur du siège d'au moins 41 cm et une largeur du siège d'au moins 50 cm
  • ... Une bonne accessibilité des éléments de commande

Utilité complémentaire

  • Suspension pneumatique automatique (identification du poids du conducteur)
  • Amortisseurs intelligents (détection de la voie de circulation)
  • Siège chauffant
  • Revêtement composé d'une matière climatisante
  • Ceinture de sécurité à deux points
  • Soutien lombaire réglable

Produits dotés du label de qualité AGR dans ce secteur

    Malheureusement inexistant actuellement.

    informations supplémentaires

    Conseils et aides pour conduire une empileuse sans risque pour la santé

    Ceux qui grimpent avec effort au lieu de monter correctement dans la cabine de l’empileuse soumettent leur colonne vertébrale et les articulations des genoux à des sollicitations défavorables. L’étroitesse génère le risque de déformer la colonne vertébrale au niveau des lombaires et les articulations des genoux fléchies en s’asseyant.

    Le cariste devrait impérativement tenter de réduire cette répartition inégale de la charge via un enchaînement des mouvements contrôlé et une tension des muscles du tronc adaptée. La qualité d’un siège ergonomique est toujours fonction de son adaptation aux besoins du conducteur.

    Un siège d’une ergonomie bien étudiée et correctement ajusté soutient la colonne vertébrale, prévient les postures contraignantes et réduit la transmission des vibrations, coups et oscillations au corps.

    Un conducteur en position assise dynamique

    • Ajuste son siège à ses besoins personnels.
    • Veille à sa posture en position assise : il bascule le bassin légèrement vers l'avant en position assise droite, lève le sternum et redresse le rachis cervical.
    • Change continuellement sa posture droite.
    • Effectue régulièrement des exercices d’assouplissement et de relaxation dans la mesure du possible.
    • Évite les enchaînements de mouvements unilatéraux.
    • Quitte l’empileuse pendant les pauses. Il se fatiguera moins vite et sera capable de réagir plus rapidement, et par conséquent de réduire le risque d’accident.

    Veillez à adopter une position assise droite.

    • Tirez l’arrière de votre tête vers le haut le long d’un fil d’or imaginaire.
    • Évitez d’avancer le menton et de relever les épaules.
    • Évitez tous les mouvements unilatéraux ou extrêmes de la tête.
    • Portez des vêtements appropriés à protéger votre nuque contre les courants d'air et le froid. Profitez des pauses et interruptions du travail pour effectuer des exercices spéciaux adaptés à la nuque et aux épaules.
    • Évitez le stress inutile via des enchaînements de travail mûrement réfléchis. Tout ceci a pour effet de réduire le nombre de jours d’incapacité de travail ! À savoir en plus : une motivation accrue améliore le rendement et la qualité. L’amoindrissement des symptômes de fatigue et l’amplification de l’attention en résultant apportent nettement plus de sécurité pour toute les parties intéressées et usagers de la voie.

    Bilder

    Un siège ergonomique réduit le mal de dos