slider produkte

Default Kopfgrafik

Kopfgrafik Entspannung 1903x550Kopfgrafik Entspannung gross

Chaussures de sécuritéimprimer

Les chaussures de sécurité doivent être confortables

Qu'il s'agisse d'un chantier, d'une entreprise industrielle ou d'un grand entrepôt - les chaussures de sécurité sont indispensables pour protéger les pieds. Aujourd’hui, les modèles de chaussures de sécurité n'ont rien perdu de leurs fonctions de protection, bien qu'elles ne soient plus épaisses et volumineuses comme auparavant. Lisez ici pourquoi un bon confort pour les pieds et le dos sert de norme.

La sécurité seule ne suffit pas

Nos pieds sont chaussés pendant plus d'un tiers de leur vie. Il va donc sans dire que la sécurité seule ne suffit pas. Les pieds doivent passer quotidiennement de nombreuses heures dans ces chaussures spéciales. Si l'amortissement des chocs n'est pas correct ou si le déroulement ne suit pas le mouvement physiologique du pied, la journée de travail devient rapidement un véritable supplice qui nuit à la santé du pied. Les chaussures de sécurité doivent être bien adaptées au porteur, de sorte à ce qu'il se sente à l'aise, même après une longue journée de travail. Elles doivent êtres fonctionnelles et confortables, tout en répondant également à d'autres contraintes.

Comme toutes les autres chaussures que nous portons, les chaussures de sécurité devraient, non seulement, être composées de matériaux de qualité, mais s'adapter à la longueur et la largeur de la forme naturelle du pied. Ceci est possible en utilisant un embauchoir ou une forme conforme aux connaissances actuelles de la technique orthopédiste.

Largeur et longueur

La largeur des pieds peut différer. Environ la moitié des êtres humains ont des pieds d'une largeur dite normale, 45 pourcents se déplacent sur des pieds extralarges et cinq pourcents ont des pieds fins. Il est donc avantageux de disposer de chaussures avec un système multilargeurs : les chaussures trop étroites peuvent provoquer des irritations cutanées et favoriser la transpiration, tandis qu'un pied placé dans une chaussure trop large n'est pas bien maintenu et fait que le porteur souffre rapidement de crispations de la musculature du pied.

C'est une vérité d'évidence que la longueur de la chaussure doit convenir au porteur. Les chaussures trop courtes risquent, tôt ou tard, de déformer la position angulaire des orteils, tandis que le pied placé dans des chaussures trop longues glisse dans l'espace réservé au déroulement du pied. Ceci a pour effet d'écraser les orteils à chaque pas. Le talon, quant à lui, a simultanément trop de place et la chaussure glisse du pied à chaque pas. Tout ceci a pour effet de modifier la marche et de provoquer une charge supplémentaire pour les articulations.

Amortissement et soutien

La chaussure a également pour mission de stabiliser la marche et de bien guider le talon. Ou en d’autres mots : la chaussure devrait entourer le talon sans le comprimer et garantir un soutien effectif du pied dans l'ensemble. Un tel soutien assure une marche sûre, soulage les articulations de la cheville, réduit le risque de torsion et prévient les douleurs au niveau des articulations et de la colonne vertébrale.

Un système d'amortissement adaptable individuellement peut présenter des avantages d'une importance capitale. Ce système constitue l'unique possibilité de réduire la pression et la force d'impact agissant sur les articulations, les disques intervertébraux et la colonne vertébrale pendant la course et la marche. L'amortissement possède une importance particulière en travaillant sur des sols durs. Des éléments d'amortissement spéciaux et interchangeables fournissent suffisamment d'élasticité. Dans l'idéal, il s'agit d'éléments adaptés au poids corporel du porteur et inusables. L'inaltérabilité est importante, étant donné qu'une baisse de l'effet d'amortissement ne serait pas perceptible au cas contraire.

Astuces extra

Un amortissement supplémentaire de l'avant-pied peut s'avérer utile pour les personnes restant longtemps debout.

Résumé

  • La chaussure doit avoir la longueur correcte. On achète fréquemment des chaussures trop grandes, parce qu'elles ne sont tout simplement pas assez larges. Les deux pieds n'ont pas toujours la même longueur. Les chaussures trop longues favorisent les risques de glisser, de se tordre le pied, de trébucher et de souffrir de problèmes de peau.
  • La chaussure doit avoir la largeur correcte. La largeur des pieds varie d'une personne à l'autre. Environ 50 pourcents des adultes ont des pieds d'une largeur normale, 45 pourcents ont des pieds extralarges et 5 pourcents des pieds fins. Il est indispensable de choisir des chaussures de sécurité avec un système multilargeurs, donc des chaussures disponibles dans différentes largeurs pour la même longueur. Les chaussures trop étroites peuvent provoquer des irritations et des affections cutanées. Elles peuvent être à l'origine d'une transpiration excessive ou de pieds froids suivant la température ambiante.
  • La forme de la chaussure devrait s'ajuster à la forme naturelle du pied. La chaussure ne devrait ni faire pression sur une partie du pied ni être trop grande. Une forme correcte prévient les déformations et possède une influence positive sur le climat à l'intérieur de la chaussure. Elle permet aussi d'éviter les nombreux problèmes dus au port de chaussures mal adaptées, comme le pied valgus ou les pieds écartés, creux ou plats. Il est important de veiller à une forme de la chaussure adaptée au pied, capable de le soulager et de le soutenir.
  • La chaussure devrait stabiliser la marche et bien guider le talon. Elle doit entourer le pied et le soutenir au niveau du talon. Un bon soutien du talon soutient le pied dans l'ensemble. Un tel soutien veille à une marche sûre, soulage les articulations de la cheville, réduit le risque de torsion et prévient les douleurs au niveau des articulations et de la colonne vertébrale.
  • Un amortissement inusable au niveau du talon est également important. Dans l'idéal, l'amortissement est adapté au poids corporel du porteur et inusable. L'effet d'amortissement s'atténue progressivement au cas contraire, sans que le porteur le remarque immédiatement. L'amortissement prévient l'usure des articulations et les douleurs de la colonne vertébrale. Les désagréments dus aux sols durs sont supprimés et la fatigue due à la marche est nettement réduite (pensez à la marche sur du sable humide). Un amortissement supplémentaire de l'avant-pied est recommandé pour les personnes devant passer leurs journées debout.

Les matériaux suivants sont particulièrement appropriês aux chaussures saines

  • Les premières de propreté en cuir améliorent la régulation de l'humidité et optimisent le climat à l'intérieur de la chaussure. Ceci est essentiel pour prévenir les infections de la peau du pied (prolifération des bactéries et champignons)
  • Semelle de marche dotée de propriétés amortissantes
  • Semelles antidérapantes
  • Matériaux naturels de prévention des réactions allergiques contre les substances contenues dans le cuir ou les résidus de tannage
  • Semelles et matériaux d'amortissement inaltérables en prévention d'un amoindrissement des propriétés d'amortissement et de l'élasticité

Exigences minimales

  • Matériaux de première qualité
  • Système multilargeurs = différentes longueurs et largeurs
  • Soutien du talon
  • Amortissement du talon sans risque d'usure et en fonction du poidsnbereich
  • Forme de la chaussure proche de la forme naturelle du pied

Utilité complémentaire

  • Premières de propreté en cuir
  • Semelles antidérapantes
  • Matériaux naturels dotés de propriétés climatiques favorables
  • Matériau de la semelle inaltérable
  • Amortissement de l'avant-pied

Produits dotés du label de qualité AGR dans ce secteur

Fabricant

Louis Steitz Secura GmbH + Co. KG
Vorstadt 40
67292 Kirchheimbolanden
ALLEMAGNE
Tél. +49 6352/40 02 0
Fax +49 6352/40 02 250
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
www.steitzsecura.de

informations supplémentaires

  • Concédez une pause d'un jour à vos chaussures après chaque jour de port. Ceci prolonge leur durée de vie utile et améliore l'hygiène de la chaussure.
  • Tenter, dans la mesure du possible, d’essayer les chaussures l’après-midi.
  • Essayage tridimensionnel : le porteur doit évaluer les chaussures de la semelle jusqu’à la position des orteils, du confort au niveau du cou-de-pied et du talon jusqu’à l’enserrement de la cheville et du tendon d’Achille. La chaussure ne doit serrer nulle part, ou avoir trop de jeu, et conférer une impression de marche sûre et stable.
  • Il est donc indispensable de disposer d’un trajet de marche permettant au porteur d’évaluer le port des chaussures.
  • Tout doit se concentrer sur la santé des pieds et non sur la mode ! Vos pieds vous en seront reconnaissants !


Vidéo

Bilder

Les mauvaises chaussures causent de gros problèmes

Soulagement grâce à des chaussures adaptées aux pieds