slider produkte

Default Kopfgrafik

Kopfgrafik Entspannung 1903x550Kopfgrafik Entspannung gross

Déambulateursimprimer

Plus de mobilité grâce aux déambulateurs offrant confort et sécurité

Les déambulateurs sont synonymes d'une bonne portion de liberté pour les personnes ne pouvant plus se déplacer correctement. Les supports à roulettes peuvent aider les personnes âgées ou d'une mobilité restreinte à mener une vie indépendante et à se déplacer de façon autonome à l'intérieur de leur propre logement et au dehors.

Il est étonnant de constater que l’invention géniale de la Suédoise Aina Wifalk n’est pas si ancienne. L’inventrice souffrait d’une poliomyélite et a eu l’idée de développer une aide mobile pour se déplacer en 1978. En Allemagne, les premiers déambulateurs ont été construits début des années 1990. De nos jours, les caisses d’assurance-maladie financent environ un demi-million de déambulateurs chaque année. Le troisième âge, comme les personnes plus jeunes qui souffrent de la maladie de Parkinson ou d’une sclérose dispersée, profitent de cet accompagnateur sur roulettes. Les déambulateurs s’emploient de plus en plus fréquemment dans le domaine thérapeutique et la rééducation.

Une aide pour marcher et un accompagnateur pratique

Il va de soi que les déambulateurs ne sont pas conçus pour remplacer un fauteuil roulant, mais qu’ils sont destinés à servir de compagnon. Ils sont particulièrement utiles chaque fois qu’il s’agit d’avoir plus d’assurance en marchant, de faire des pauses ou de ne pas devoir porter les courses et les bagages. Contrairement aux cannes ou béquilles, un déambulateur offre un appui ferme parce qu’il repose toujours sur le sol.

La construction est d’une simplicité frappante : un bâti tubulaire stable en métal léger avec quatre roues dans le bas et deux poignées réglables en hauteur dans le haut. Les roues de devant devraient être orientables pour faciliter la manœuvre. La sécurité est assurée par deux freins indépendants l’un de l’autre : un frein d’immobilisation pour bloquer le déambulateur et un frein de service ou frein à main qui freine uniquement pendant le bref moment de son actionnement.

Les accessoires tels qu’une assise, un dossier, un plateau, un porte-canne ou parapluie ainsi qu’un filet ou un panier à provisions, transforment le déambulateur en compagnon pratique pour tous les achats quotidiens.

Pas trop lourd, pliable et avec fonction de mémoire

Le poids joue un rôle d’une importance capitale, étant donné que le déambulateur est une aide qu’on doit soulever fréquemment, par exemple pour le rangement dans le coffre de la voiture ou pour monter dans les trains et bus. Le poids maximal, y compris les roues et un panier, ne devrait pas dépasser environ 9 kg.

Une maniabilité facile et la possibilité de plier et de porter l’aide à la marche sans grand effort sont d’autres points particulièrement importants. Une sécurité anti-pliage devrait éviter le déclenchement du mécanisme de pliage pendant l’utilisation, qui aurait la chute de l’utilisateur pour conséquence. De nombreux modèles sont repliables de sorte à rester debout en l’état plié et peuvent donc également servir d’appui de secours pour l’utilisateur. Une fonction de mémoire est utile parce qu’elle permet un réglage rapide de la hauteur des poignées du déambulateur.

Dispositif de relèvement et roues

Un dispositif de relèvement est utile pour le franchissement d’obstacles et habituellement composé d’un petit marchepied fixé au bâti dans la zone des roues à l'arrière. Il convient, dans un tel cas, de déplacer le déambulateur jusque directement devant l’obstacle, de serrer les freins et de faire pression avec le pied sur le dispositif de relèvement pour lever les deux roues de devant. Puis de relâcher les poignées de freinage, ce qui permet de déplacer le déambulateur en avant avec les roues de devant relevées.

Des bandages de bonne qualité absorbent les coups sur les chemins accidentés et ménagent les épaules et les mains de l’utilisateur. Le remplacement rapide et facile des roues devrait être possible, s’il est prévu d’utiliser le déambulateur à l’intérieur et à l’extérieur.

Poignées et assises

Les poignées ergonomiques favorisent une posture adaptée à la santé du dos et permettent de se lever plus facilement. La forme des poignées doit se prêter à différentes positions de la main et de préhension. Ceci a pour effet de soulager les mains et les épaules et de permettre une marche sans fatigue, même pour les personnes souffrant de problèmes des mains. Sans oublier que la personne se tient automatiquement plus droite en marchant, et que cette posture est mieux adaptée à la santé du dos. Les poignées servent d'accoudoirs ou pour reposer les avant-bras en s'asseyant sur le déambulateur. Grâce à leur forme ergonomique, elles offrent beaucoup de maintien et de sécurité et permettent de se lever plus facilement d’une chaise ou d’un fauteuil.

L’utilisateur doit être en mesure de s’assoir temporairement en toute sécurité et confortablement s’il a besoin de se reposer. Le déambulateur doit être stable et complètement freiné, et immobilisé dans un tel cas, et disposer d'une assise antidérapante qui ne risque pas de basculer. Le déambulateur doit offrir différentes hauteurs d’assise et se prêter à une charge maximale d’au moins 125 kg.

Ceinture dorsale et diode d’alarme

Une ceinture dorsale rembourrée et à hauteur, profondeur et angle d’inclinaison adaptables, peut s'avérer très utiles pour l’utilisateur du déambulateur. Une telle ceinture peut soulager le dos en position assise sur le déambulateur, favoriser une position assise droite et prévenir un basculement du tronc en arrière.

Il existe des déambulateurs équipés d’une alarme à diodes électroluminescentes. L’alarme se situe à droite et à gauche au-dessus des roues et permet aux autres usagers de la route de mieux discerner le déambulateur dans l’obscurité et par temps maussade. L’éclairage à diodes s’allume automatiquement au moyen d’un capteur de mouvement qui est activé au crépuscule et dans le noir. Un signal acoustique retentit si le déambulateur bascule à droite ou à gauche. Cette fonction est importante si l’utilisateur est tombé et a besoin d’aide – il permet notamment d’attirer les autres sur sa situation précaire.

Déambulateurs avec repose avant-bras

Les déambulateurs équipés de repose avant-bras sont destinés à un emploi spécifique. Ils servent d’appui fiable pour les personnes qui n’arrivent plus à marcher correctement et qui ne sont plus sûres d’elles, parce qu’elles souffrent de vertiges, d’un traumatisme crânien ou de sclérose dispersée. Les déambulateurs sont également appropriés aux utilisateurs qui n’ont plus suffisamment de force pour pousser un déambulateur ou qui ont besoin d’aide pour redresser le tronc ou pour soulager la partie supérieure du corps (après une chirurgie cardiovasculaire ou de la colonne vertébrale).

Les appui-bras réglables en hauteur s’adaptent à tous les utilisateurs. Ainsi, le déambulateur offre la possibilité à l’utilisateur de se déplacer de manière autonome, sans le soutien d’un tiers.

Résumé

Exigences minimales (déambulateurs)

  • Le déambulateur doit faciliter de se lever au départ d'une position assise. Possibilités d'adopter différentes préhensions des poignées en se levant, en marchant et en se tenant debout.
  • Il doit être possible d'assurer la posture debout droite et la marche droite via des bretelles et la position correcte des bras et mains via des poignées de forme ergonomique à réglage en hauteur individuel (à fonction mémoire).
  • Possibilité de déposer le tronc temporairement et d'une façon fiable et confortable afin de soulager l'appareil locomoteur dans l'ensemble. Le déambulateur doit être stable et entièrement freiné dans un tel cas et disposer d'une assise antidérapante qui ne risque pas de basculer. Réglage de la hauteur d'assise sur différents niveaux. Appropriation à une charge maximale d'au moins environ 125 kg.
  • Microclimat agréable et confort de l'assise.
  • Éléments de commande facilement accessibles, d'une structure fonctionnelle et facile à utiliser.
  • Au besoin, facilité de transport du déambulateur via un poids aussi faible que possible, qui facilite aussi le pliage et le port de l'appareil.
  • Le poids maximal, y compris les roues et un panier, ne devrait pas dépasser environ 9 kg.
  • Possibilité de surmonter des obstacles et de se déplacer sur différents sols (p. ex. via un dispositif de relèvement et des roues interchangeables). Les roues interchangeables ne sont pas nécessaires si le déambulateur est exclusivement utilisé à l'extérieur.

Utilité complémentaire (déambulateurs)

  • Ceinture dorsale rembourrée à adaptation en hauteur, en profondeur et de l'angle de rotation pour soulager le dos, stimuler une posture assise droite et éviter que le tronc ne bascule en arrière.
  • Frein simultané au bras (commande au bras en cas de déformation des mains, de rhumatismes ou d'hémiplégie)
  • Plateau (pour un transport en toute sécurité des boissons et repas)
  • Porte-boissons (afin d'emporter suffisamment de boissons en marchant)
  • Porte-canne (pour transporter une canne ou une béquille)
  • DEL d'alarme (pour être mieux vu et servir d’alerte en cas de chute)
  • Lampe (éclairage actif dans l'obscurité)
  • Parasol (de protection du soleil)
  • Roues d'intérieur (silencieuses et antidérapantes, changement via des axes de roue)
  • Roues d'extérieur (fonctionnement plus silencieux sur des sols accidentés ; changement via des axes de roue)

Exigences minimales (déambulateurs avec repose avant-bras)

  • Possibilité d'en refaire en simple déambulateur.
  • Sécurisation de l'arrêt et de la marche via la ceinture scapulaire ; des bras et des mains via l'adaptation individuelle à la hauteur et aux surfaces d'appui des appuie-bras, y compris des poignées de forme anatomique à freins facilement accessibles.
  • Éléments de commande facilement accessibles, d'une structure fonctionnelle et faciles à utiliser.
  • Au besoin, facilité de transport du déambulateur via un poids aussi faible que possible, qui facilite aussi le pliage et le port de l'appareil. Poids maximal y compris les roues et le filet d'au plus 11 kg.
  • Le franchissement des obstacles doit être possible (p. ex. via un dispositif de relèvement).

Utilité complémentaire (déambulateurs avec repose avant-bras)

  • Frein simultané au bras (commande au bras en cas de déformation des mains, de rhumatismes ou d'hémiplégie)
  • Plateau (pour un transport en toute sécurité des boissons et repas)
  • Porte-boissons (afin d'emporter suffisamment de boissons en marchant)
  • Porte-canne (pour transporter une canne ou une béquille)
  • DEL d'alarme (pour être mieux vu et servir d’alerte en cas de chute)
  • Lampe (éclairage actif dans l'obscurité)
  • Étiquette de nom (prévention des confusions)
  • Changement simple des roues (p. ex. pour passer de roues douces sur des roues agrippantes)

Produits dotés du label de qualité AGR dans ce secteur

Fabricant

TOPRO GmbH
Bahnhofstraße 26 d
82256 Fürstenfeldbruck
ALLEMAGNE
Tél. +49 8141/888 93 90
Fax +49 8141/88 89 39 22
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
www.topro.de

Bilder

Mobilité grâce au déambulateur