slider produkte

Default Kopfgrafik

Kopfgrafik Entspannung 1903x550Kopfgrafik Entspannung gross

Poste de travail sur écran qui stimule l'activité physiqueimprimer

Le bureau actif : il est temps de dire adieu à une position assise permanente

Des scientifiques de l’université du Queensland en Australie ont observé 4700 personnes demeurant assises derrière un bureau et examiné leurs habitudes en matière d’exercice physique en détail. Résultat : plus la personne demeure assise derrière son bureau sans interruption, plus le risque de souffrir d’une affection cardiovasculaire augmente. Les participants à l’étude, qui se levaient fréquemment et qui bougeaient, avaient des taux sanguins nettement meilleurs. Ces personnes étaient également plus minces et généralement en meilleur santé. Il faut tout simplement savoir que les activités physiques sur le poste de travail ont, non seulement, pour effet d’améliorer le métabolisme dans l’ensemble, les articulations et la densité osseuse, mais également de prévenir certains maladies de civilisation tels que le diabète de type II. Il est évident que le temps presse de réfléchir à un bureau actif.

Augmenter l’efficacité de travail corporelle et mentale

Les bienfaits du bureau actif ne se limitent pas au cœur et aux vaisseaux sanguins. Des scientifiques espagnols ont par exemple constaté que les activités physiques accroissent considérablement la capacité de travail corporelle et mentale et ont, par conséquent, pour effet secondaire de positiver l’état d’esprit. Les personnes qui passent plus de 42 heures par semaine en position assise ont un risque de souffrir de troubles mentaux de 31% plus élevé que les personnes actives.

Un bureau actif est évidemment fonction des conditions existantes sur le poste de travail, soit de conditions qui doivent permettre aux employés de pratiquer un surplus d’activités physiques. Dans ce contexte, les experts parlent de stimulations dites extrinsèques, soit de l’action positive d’une modification des conditions et du comportement venue du dehors en d’autres mots. Ces stimulations doivent mener à des changements de position complexes et spontanés, de sorte qu’elles forment naturellement et constamment partie de l’environnement de travail quotidien.

Espace pour bouger à la place d’un poste de travail fixe

Il va sans dire qu’une simple table de bureau et une chaise ne sont pas suffisantes. Un espace pour bouger serait nettement mieux approprié. Un tel espace comporte deux plans de travail permettant un réglage en hauteur et une orientation individuelle, et ces plans devraient avoir une taille équivalente à environ deux tiers de celle d’une table de bureau normale. Certains diront que cette place n’est pas suffisante, mais les deux plans de travail forment un seul et même poste de travail. Il n'y a pas de manque d'espace.

Les petits plans de travail évitent d’utiliser la table de bureau pour y déposer toutes sortes d’objets et de documents. Le plan de travail offre tout juste assez de place pour traiter le projet à étudier. Et les deux plans de travail sont égalitaires : chaque plan de travail est équipé d’un écran et d’un clavier reliés entre eux et se prêtent ainsi à de fréquents changements. Les plans de travail devraient être disposés pour former un angle afin de faciliter le changement entre la position assise et la position debout au maximum.

Rester debout de manière naturelle, active et décontractée

Étant donné qu’il s’avère pratiquement aussi néfaste pour la santé de rester longtemps debout sur des sols durs que de demeurer longtemps assis, il est particulièrement judicieux de prévoir un tapis de sol spécial, par exemple des tapis de sol dotés d’une structure tridimensionnelle intégrée et d’un revêtement élastique spécial. Ces tapis copient la souplesse du sol d'une forêt et ont une activation sensori-motrice pour effet, c’est-à-dire qu’ils stimulent l’interaction entre les muscles et le système nerveux. Effet positif indéniable : la personne peut travailler en position debout nettement plus longtemps sans fatigue et d’une manière saine.

Les pieds sont activés tout comme les muscles et veines des extrémités inférieures. Sans oublier qu’on doit incessamment rééquilibrer le corps, presque sans s’en rendre compte. C'est un entraînement fantastique pour notre système vestibulaire (responsable de l'équilibre) qui a également pour effet d’augmenter l’attention et la concentration.

Posture assise mobile

Les sièges de bureau actifs ou sièges actifs prouvent qu’on ne doit pas renoncer à bouger en restant assis. Leurs sièges de bouger dans plusieurs dimensions – horizontalement, en avant, en arrière et en hauteur – et se prêtent à des changements de posture permanents, de façon presque imperceptible. Le siège mobile stimule le corps à exécuter d’infimes mouvements d’équilibrage qui s’adressent précisément aux groupes musculaires responsables de la stabilisation de la colonne vertébrale.

Il ne faut pas forcément passer directement de la position debout à la position assise. Les personnes qui préfèrent travailler debout peuvent par exemple faire appel à un siège assis-debout. Les sièges assis-debout ou semi-debout doivent également se prêter à des mouvements pluridimensionnels et un réglage en hauteur individuel. Une colonne médiane légèrement inclinée vers l'avant se porte garante d’une posture droite et soulage les disques intervertébraux. Les sièges assis-debout fortifient incidemment les muscles du tronc et du dos, parce qu’ils évitent de rester debout en posture rigide, mais incitent à bouger en permanence.

Petits accessoires pour bouger plus

Ceux qui ont besoin d’un surplus de motivation pour apporter plus de mobilité dans leur bureau peuvent se servir d’un pisteur ou « tracker » numérique. Les pisteurs enregistrent la durée du temps passé assis ou debout. Un petit voyant rappelle à l’utilisateur qu’il doit changer de posture et continue de briller jusqu’à ce qu’il ait adopté une autre position corporelle. Il va de soi que l’utilisateur peut définir les intervalles selon ses besoins et/ou les désactiver, si désiré. Cet accessoire permet aussi d’interpréter les activités physiques et de les retracer. Une telle analyse peut servir de motivation supplémentaire pour optimiser les propres activités physiques.

Il est permis de se vautrer

Personne ne devrait sous-estimer l’effet d’un changement de posture sur le poste de travail et de l’interaction entre la concentration et la relaxation s’y rapportant. Un changement de posture augmente la créativité. C’est aussi pour cette raison qu’il convient de choisir des meubles d'assise permettant de s’assoir, de se coucher, voire de se vautrer – toutes les postures sont permises tant qu’elles stimulent la régénération. Les travaux de courte durée avec un ordinateur portable, une tablette tactile ou le smartphone, ou de brefs entretiens, peuvent être agréables sur des meubles d'assise confortables, similaires aux meubles d’une salle de séjour ou d’un salon.

Résumé

Un poste de travail sur écran agréable pour le dos qui stimule l'activité physique a pour mission d’améliorer l’efficacité corporelle et mentale du travail des employés exerçant la majeure partie de leurs activités sur des ordinateurs et d’autres appareils électroniques et numériques. Il est toujours indispensable de veiller à un changement de posture permanent capable de s'avérer positif pour la santé du dos et le bien-être en travaillant.

Des conditions de travail adaptées les unes aux autres (stimulations extrinsèques) ont pour but de permettre aux employés de concevoir leur flux de travail avec un maximum d’activités physiques. Le mouvement devrait former partie constituante de tout poste de travail sur écran.

 
Exigences minimales
  • Poste de travail composé d’un poste de travail assis et debout,
    • chacun réglable ou ajustable en hauteur,
    • avec des dimensions conformes aux directives des assurances légales contre les accidents du travail (DGUV en Allemagne) et
    • un agencement permettant une utilisation pratique des deux plans.
  • Comprend un tapis de sol actif destiné aux activités exercées debout
  • Comprend un siège de bureau actif ou un siège actif
 
Utilité complémentaire
  • Sièges assis-debout
  • Système de mesure (pisteur) d'analyse des durées passées en position assise, debout et en mouvement
  • Meubles d’assise qui veillent à une activation corporelle et mentale

Produits dotés du label de qualité AGR dans ce secteur

    comprenant:
    • active office desk
    • aeris muvmat
    • Siège de bureau actif: 3Dee avec ressort Basic ou bien swopper WORK ou siége actif swopper
     
    et en option
    • Cadre actif et dynamique pour se tenir debout muvman
    • active office tracker
    • active office couch

     

    Fabricant

    aeris GmbH
    Hans-Stießberger-Straße 2a
    85540 Haar bei München
    ALLEMAGNE
    Tél. +49 89/12 50 18 710
    Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
    www.active-office.de

    Bilder

    Pour plus d'activités physiques sur le poste de travail.