slider produkte

Default Kopfgrafik

Kopfgrafik Entspannung 1903x550Kopfgrafik Entspannung gross

Sièges autoimprimer

Meilleure santé en voiture grâce à un siège correct

La mobilité est un mot-clé étroitement lié à notre société contemporaine. Un nombre croissant de personnes passent de plus en plus de temps dans leur voiture. Un Européen parcourt en moyenne pratiquement 15 000 kilomètres par an avec son véhicule. 40 % des automobilistes sont quotidiennement assis dans leur véhicule pendant plus d’une heure et demi. Pour de nombreux conducteurs, le siège auto fait simultanément fonction de poste de travail.

Les automobilistes qui parcourent plus de 20 000 km par an peuvent témoigner des conséquences pour la santé d’une position mal assise pendant des heures, sans la moindre chance de réagir par des activités physiques en contrepartie.

Nous devons personnaliser nos exigences

La liste des effets potentiellement néfastes pour la santé est longue. Les personnes concernées se plaignent d’avoir mal au dos, de contractures, de douleurs de la nuque, de fatigue, de jambes douloureuses, de douleurs au niveau des épaules, de problèmes de concentration et de maux de tête.

L’Association allemande pour la santé du dos, comme tous les médecins, exigent des sièges auto qui s'adaptent parfaitement à la morphologie de l’être humain en position assise – et non l’inverse. Un système d'assise capable de s’adapter individuellement aux exigences physiques du conducteur ou du passager avant, jusqu’à ce que la position assise soit optimale, est une bonne solution.

Les constructeurs et concessionnaires peuvent encadrer leurs clients

Bien que les constructeurs automobiles de renom aient découvert l’importance des sièges conducteurs ergonomiques au cours des années passées, un très grand nombre de sièges conducteurs d’autres fabricants ne répondent toujours pas aux exigences ergonomiques élémentaires. L’industrie automobile doit intégrer la « nécessité d’une assise ergonomique » et le « réglage correct du siège » dans la conception des sièges automobiles et l’observer en informant les clients, sans oublier de former les concessionnaires et vendeurs à cette utilité spéciale. Il s'agit de l’unique possibilité pour que ces connaissances importantes arrivent chez le client. Grâce à ce savoir, le client peut profiter d’une aide utile nettement plus valorisante que les caractéristiques de puissance du véhicule ou la beauté de jantes en alu.

La structure et le réglage du dossier et de l’assise sont essentiels

Le confort d'un siège auto n'est pas caractérisé par des rembourrages douillets et des tissus de revêtement agréables. Le bien-être dépend bien plus de la fermeté des mousses utilisées et de la qualité de la structure portante d'un siège.

Le dossier devrait disposer d'une structure extrêmement stable et parfaitement adaptée à la colonne vertébrale, qui soutient le tronc de manière optimale en combinaison avec un rembourrage à moulage ergonomique.

Un réglage individuel est important pour le dossier, de même que pour l'assise. La hauteur, l'inclinaison et avant toutes choses la profondeur de l'assise doivent être adaptables aux besoins personnels de l’utilisateur et se porter garantes d'une bonne répartition de la pression, de confort et de visibilité. Des guidages latéraux intégrés le long du dossier et de l'assise préviennent le glissement du corps et veillent à une posture droite et décontractée.

Climat d’assise et sécurité

Une bonne climatisation du siège est importante afin que le conducteur n'ait ni trop froid ni trop chaud. Les solutions capables de résoudre ces problèmes sont un système de climatisation peaufiné, des sièges chauffants et des tissus spéciaux. Votre sécurité passive pose pour condition de prendre des standards de sécurité d'envergure en considération.

Une position assise optimale en conduisant est capitale pour le conducteur – non seulement en prévention d'éventuelles douleurs du dos, mais également pour assurer son confort et sa sécurité de conduite. Il ne faut toutefois pas oublier de respecter les besoins ergonomiques du passager avant et des passagers à l'arrière.

Des conseils pour un réglage correct du siège du conducteur vous sont donnés à la fin de la page à la rubrique « Informations supplémentaires »

Sièges dans des véhicules industriels légers

Les critères de sélection des sièges montés dans des véhicules industriels légers sont les mêmes que ceux des sièges installés dans une voiture particulière : il va donc de soi que le siège du conducteur et celui du passager avant devraient disposer de possibilités de réglage identiques.

Sièges à rééquiper

Les sièges ergonomiques à rééquiper sont une solution idéale pour tous les automobilistes qui ont besoin d’un siège auto ergonomique, mais qui ne veulent pas forcément acheter une nouvelle voiture. L’installation de tels sièges est possible dans de nombreux modèles où ils apportent nettement plus de confort de conduite et de sécurité. Il va de soi que les sièges à rééquiper doivent remplir toutes les exigences en matière d’ergonomie décrites pour les sièges de première monte. La possibilité d’emporter son siège auto en changeant de voiture est un avantage complémentaire.

Résumé

  • Le siège auto doit disposer d’une structure de base ferme. Elle augmente la sécurité et répond simultanément aux consignes d’une assise adaptée à la colonne vertébrale. Une structure de base trop souple est incapable d’assurer un maintien correct.
  • Une forme adaptée à la colonne vertébrale du dossier et des éléments en mousse, ainsi qu’une hauteur suffisante du dossier, sont nécessaires (hauteur du dossier = hauteur des épaules). Le dos ne devrait pas dépasser du dossier. Une légère forme en S devrait être identifiable vue de côté.
  • Les guidages latéraux de l'assise et du dossier (joues latérales) confèrent une sensation de conduite fiable et fixe le conducteur dans son siège. Dans l’idéal, les guidages latéraux devraient être adaptables à la morphologie de l’utilisateur (notamment en ce qui concerne la largeur du dos). Sauf que l’importance de la largeur du dos est un sujet fréquemment surestimé en matière d'assise, tandis que d’autres critères, bien plus importants, ne sont pas pris en compte.
  • La zone des vertèbres lombaires doit être encadrée par un soutien lombaire (= courbure bombée gonflable dans le bas du dossier) et de la crête iliaque dit à 4 positions (en avant et en arrière, vers le haut et vers le bas) individuel et couvrant toute la zone. Le soutien concerne principalement la zone arrière supérieure de la crête iliaque (hauteur de la ceinture). En conduisant, et avant toutes choses sur les longs trajets, il est recommandé de procéder à de légers changements du soutien et de l’inclinaison du dossier. Mais il va de soi que les pauses régulières pour se dégourdir les jambes sont encore plus importantes. Une pause active vous détend et prévient les symptômes de fatigue.
  • Nous vous recommandons également de prévoir un réglage électrique du dossier de votre siège : l’ajustement d’un tel siège est nettement plus confortable.
  • L’appui-tête doit offrir un réglage en hauteur suffisant ou, s’il s’agit d’appuis-tête rembourrés intégrés, disposer d’une hauteur suffisante. Les ajustements de l’appui-tête doivent se porter garants d’un maintien correct et fiable de l’occiput : bord supérieur de l’appui-tête = bord supérieur de la tête, distance de l’appui-tête par rapport à l’occiput d’au plus 3 cm. L’appui-tête est exclusivement destiné à assumer une fonction de sécurité et ne doit surtout pas servir d’appui au conducteur pour se reposer en conduisant, afin d’exclure les symptômes de fatigue dangereux et susceptibles d’être responsables de la somnolence au volant.
  • Un réglable individuel de la hauteur de l’assise est un autre critère indispensable d’un bon siège auto. Un tel réglage veille à ce que chaque utilisateur ait un champ visuel approximativement égal. Réglez votre siège toujours sur la hauteur maximale. Il ne s'agit pas seulement de mieux voir, mais également de permettre à la cambrure de la colonne vertébrale d’adopter une position correcte par rapport au bassin.
  • Le réglage de l’inclinaison de la surface d’assise assure un support correct des cuisses. Tout le siège doit être ajustable en longueur sur au moins 25 cm.
  • Le réglage de la longueur d’assise (ou profondeur d’assise) veille à une adaptation correcte de l’assise à la longueur des cuisses du conducteur et optimise la répartition de la pression exercée sur l’assise. Mieux la pression exercée sur le siège via le bassin et un repose-cuisses est répartie, plus la conduite sera agréable, en particulier sur les longs trajets. Il est optimal de pouvoir soutenir les cuisses complètement en laissant cependant un espace libre de la largeur de 2 à 3 doigts entre le siège et le pli du jarret en prévention d’une trop forte compression du pli du jarret.
  • Un climat d’assise optimal est p. ex. réalisable via la combinaison d’un chauffage du siège, d’un système de ventilation et de matériaux de revêtements climatisants.

Fonctions supplémentaires pour plus de confort

  • Le réglage de la partie supérieure du dossier (tête du dossier) est essentiel pour obtenir un ajustage de précision optimal du soutien des épaules.
  • Une fonction de massage intégrée accroît le bien-être.
  • Un système d'assise dynamique (qui gonfle les joues latérales pendant les circuits sinueux et offre ainsi plus de soutien latéral) améliore le soutien latéral dans les virages.
  • L’appui-tête évolué est destiné à soulager le rachis cervical pendant les phases de repos (pauses).
  • Une adaptation automatique de la hauteur de l’appui-tête en corrélation avec le réglage de la longueur d’assise permet d’amener l’appui-tête très rapidement et facilement à la hauteur souhaitée.

N’oubliez pas de tenir les aspects suivants à cœur

  • Le fabricant du siège a-t-il effectué des tests de sécurité et des essais de crash et peut-il prouver les résultats obtenus dans ce contexte ?
  • Est-il possible de prendre place et de s’attarder dans le véhicule pour essayer le siège ?
  • Le personnel de vente est-il formé pour entrer dans les détails d’une assise correcte ?

Exigences minimales

  • Structure de base ferme et adaptée à la colonne vertébrale
  • Dimensions suffisantes (hauteur du dossier, repose-tête, assise)
  • Réglage en hauteur du siège
  • Réglage de l'inclinaison du siège
  • Réglage de la profondeur de l'assise
  • Réglage de longitudinal du siège
  • Réglage optimal des appuis-tête
  • Soutien lombaire 4 positions
  • Éléments fonctionnels facilement accessibles en conduisant

Utilité complémentaire

  • Climatisation (chauffage / ventilation)
  • Réglage de la partie supérieure du dossier
  • Réglage des joues latérales du dossier et de l'assise
  • Système d'assise dynamique
  • Fonction de massage
  • Appui-tête évolué
  • Fonction de mémorisation

Produits dotés du label de qualité AGR dans ce secteur

    Sièges dans les voitures particulières et les véhicules utilitaires

     

    Sièges de voiture


    Daimler AG

     

    DS Automobiles

     

    Ford

     

    Hyundai Motor Company

    • Genesis Modern Ergo Seat
    • Sièges arrière: Genesis Modern Ergo Seat

     

    Opel Automobile GmbH

     

    Peugeot Motor Company PLC

     

    RECARO Automotive Seating

     

    Volkswagen

     

    Sièges de véhicules utilitaires

    Daimler AG

    • Siège conducteur et passager avant avec support lombaire pour le nouveau Sprinter
    • Siège du conducteur et du passager avant avec support lombaire et ensemble confort d'assise pour le nouveau Sprinter

    Volkswagen Véhicules Utilitaires

    • Siège avant ergoComfort à réglage électrique 14 positions pour Volkswagen Amarok (véhicules utilitaires légers)
    • Siège suspendu avant ergoComfort à reglage électrique 14 positions pour Volkswagen Crafter

    Fabricant

    Daimler AG
    Daimler Customer Assistance Center N.V.
    Postfach 1456
    6201 BL Maastricht
    PAYS-BAS
    Tél. +31 800/17 77 77 77
    Fax +31 69/95 30 72 55
    Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

    DS Automobiles
    Case YT227
    2-10 boulevard de l'Europe
    78092 POISSY CEDEX 9
    FRANCE
    Tél. +33969321955
    dsautomobiles-fr-fr.custhelp.com
    www.dsautomobiles.fr

    Ford
    Relations clientèle Ford
    TSA 64702
    92729 NANTERRE cedex
    Tél. 0800005005
    www.ford.fr

    Hyundai Motor Company Headquarter
    12, Heolleung-ro, Seocho-gu, Seoul, Korea
    Tél. +82-2-3464-1114
    Fax +82-2-3464-3477
    Contact

    PEUGEOT Motor Company PLC
    Tél. 0970/809 120
    Contact
    www.peugeot.fr

    Opel Automobile GmbH
    General Motors France
    Centre de Relations Clients
    1 à 9, avenue du Marais
    BP 10084
    95101 Argenteuil Cedex
    Tél. +33 8 21 98 00 06
    Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
    www.opel.fr

    RECARO Automotive Seating
    Stuttgarter Straße 73
    73230 Kirchheim/Teck
    ALLEMAGNE
    Tél. +49 7021/93 50 00
    Fax +49 7021/93 53 39
    Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
    www.recaro-automotive.com

    Volkswagen AG
    38436 Wolfsburg
    ALLEMAGNE
    Tél. +49 800/86 55 79 24 36
    www.volkswagen.fr

    La société VOLKSWAGEN Group France s.a. (Division Volkswagen Véhicules Utilitaires)
    11 avenue de Boursonne
    02600 Villers-Cotterêts Cedex - France
    Tél. 03 23 73 80 80
    Contact
    www.volkswagen-utilitaires.fr

    informations supplémentaires

    Attention, sécurité !

    Même le siège répondant au mieux à une ergonomie moderne ne vaut rien s’il ne remplit pas les normes de sécurité. Les essais de crash constamment mis en œuvre montrent que la structure, les dimensions et les appuis-tête de 6 de 10 sièges auto ne confèrent qu’une protection insuffisante en cas de collision par l’arrière (source : Gesamtverband der Deutschen Versicherungswirtschaft e. V. = fédération allemande des assurances). Un remaniement de la norme CEE européenne par le pouvoir législatif est donc indispensable et les assurances allemandes l’exigent.

    Ajustement correct du siège auto

    En plus de la mauvaise qualité ergonomique des sièges, l’adoption d’une mauvaise position assise est fréquemment à l’origine de douleurs dorsales et de contractures en conduisant. Une position assise orthopédiquement correcte pose pour condition de pouvoir procéder à un réglage de précision du siège auto et ceci implique également que ledit siège doit disposer de toutes les propriétés et fonctions décrites ci-dessus.

    Voici ce que vous devez faire pour régler votre siège auto correctement

    1. Collez le dos et les hanches au dossier. Réglez maintenant votre siège de sorte que vos jambes soient légèrement fléchies en appuyant vos pieds à fond sur les pédales.
    2. Le dossier doit être incliné de sorte que vous pouvez atteindre le volant avec des bras légèrement coudés. Pour ce faire, le dossier devrait être réglé dans un angle d'environ 110 degrés. Vos épaules doivent demeurer en contact avec le dossier indépendamment des mouvements de braquage.
    3. Si le véhicule dispose d'un réglage du haut du dossier, n'adaptez-le qu'à condition que le contour normal du dossier ne soutienne pas les épaules correctement. Moins est plus dans ce cas.
    4. Procédez maintenant au réglage de la hauteur correcte du siège. Réglez votre siège sur la hauteur maximale. L'espace entre la tête et le pavillon devrait encore comporter une dizaine de centimètres.
    5. Réglez l'inclinaison de l'assise de sorte que les cuisses entrent légèrement en contact avec l'assise et que vous pouvez appuyer à fond sur les pédales sans grand effort.
    6. Dès que vous avez réglé la longueur de l'assise, assurez-vous d'avoir laissé un espace libre de la largeur de 2 à 3 doigts entre le pli du jarret et le bord antérieur du siège.
    7. Réglez l'appui-tête de sorte à ce qu'il protège votre tête (soit le haut du crâne) et qu’il ne soit pas placé au niveau de la nuque. Un appui-tête trop bas risque de provoquer des blessures graves de la tête et de la colonne vertébrale cervicale en cas de collision par l'arrière. Idéal : bord supérieur de l’appui-tête = bord supérieur de la tête.
    8. Si le dossier et l'assise sont équipés d'un soutien latéral réglable, veillez à ce que ces soutiens entrent bien en contact avec le corps sans le gêner.
    9. Le soutien de la cambrure naturelle de votre colonne vertébrale est assuré par un appui lombaire. Procédez toujours à l'adaptation de bas en haut. La zone qui a besoin d’un soutien maximal est le bassin (hauteur de la ceinture).

    Revérifiez tous les réglages dans le même ordre. Et voilà, le siège est parfaitement ajusté.

    N’oubliez par ailleurs jamais

    • Seul un automobiliste reposé est capable de conduire son véhicule en toute sécurité.
    • Une pause de régénération et d’activité physique pour le corps et l’esprit est indispensable après une heure et demi, et au plus tard après 2 heures de conduite.
    • Même le meilleur siège auto n’est qu’un élément sur le chemin d’un ménagement quotidien du dos.
    • La position d'assise et son réglage peuvent avoir une influence négative sur l’angle de vue et l’acuité visuelle des personnes portant des lunettes à verre progressif ou bifocales.

    Vidéo


    Bilder

    Importance du siège auto

    Un siège pour tous ?

    Position assise confortable départ usine

    Enchaînement angulaire

    Ergonomie pour tous les passagers

    Position assise ergonomique encore plus confortable

    Réglage individuel