slider produkte

Default Kopfgrafik

Kopfgrafik Entspannung 1903x550Kopfgrafik Entspannung gross

Sièges de bureauimprimer

Pour les sièges de bureau, nous faisons la distinction entre les sièges de bureau actif et les sièges de bureau standard qui ménagent le dos. Le siège de bureau standard appartient ainsi à l’«équipement de base pour la santé» qui ne doit manquer dans aucun bureau et qui doit respecter au moins un des critères suivants.

L’efficacité du travail fourni par une personne et les conditions de travail sont directement liées!

Le siège de bureau est un produit qui possède une influence déterminante sur notre santé et nos performances, à condition qu’il soit doté d’une conception et d’une affectation utiles. Par exemple, les postures adoptées pour une raison quelconque ont des effets sur nos processus de pensée et de perception (cognition), comme la formation du jugement ou notre attitude, et bien sûr aussi sur l’émotivité. Un siège de bureau standard qui ménage le dos dispose donc d’éléments de contrôle intuitifs qui permettent de régler facilement la hauteur et la profondeur de l’assise en fonction des besoins individuels. De plus, les fabricants apportent une dose importante d’un sain dynamisme sur le lieu de travail avec leurs sièges de bureau. L’assise et le dossier sont équipés d’une mécanique synchronisée qui suit automatiquement les mouvements du corps. Le mécanisme synchronisé combine un mouvement vers l’arrière du dossier avec un abaissement coordonné de la surface d’assise dans la zone arrière, c’est-à-dire un changement de l’angle d’ouverture. Il en résulte une assise plus confortable dans les positions inclinées vers l’arrière.

Tous les sièges de bureau certifiés par l’AGR offrent également une suspension en profondeur efficace qui amortit l’assise lorsque l’utilisateur s’assied et évite ainsi les compressions de la colonne vertébrale. L’assise à inclinaison vers l’avant intégrée, progressive ou réglable, permet également un ajustement individuel de la profondeur d’assise. Des accoudoirs à hauteur, largeur et profondeur réglables soulagent les muscles des épaules et des bras (particulièrement important pour le travail intensif sur écran). Un réglage individuel ou automatique de la force de rappel du dossier, un soutien équilibré dû à la hauteur du dossier et de nombreux autres atouts appartiennent aussi forcément aux équipements de base de tout siège de bureau optimal pour le dos.

Des éléments fonctionnels peu nombreux, mais d’une grande utilité

Un bon siège de bureau n’exige que quelques éléments de contrôle; ceux-ci doivent cependant être fonctionnels, utiles et facilement accessibles. Il s’agit d’une condition préalable capitale pour la santé et l’efficacité du travail d’une personne à condition qu’elle soit liée à un comportement qui respecte le dos, notamment un changement fréquent de la posture de travail. L’aménagement adapté à la santé du dos de l’ensemble du poste de travail est un avantage pour l’employeur et l’employé, bien que cette relation de cause à effet soit encore bien trop rarement prise en considération.

Un complément idéal

Il ne suffit pas de disposer d’un siège de bureau adapté à la santé du dos. Bien au contraire, il convient de considérer l’intégralité du poste de travail, c.-à-d. la place, les conditions d’éclairage, ou respectivement un éclairage, bien approprié, les dimensions de la table, la disposition de l’écran, etc., et de les adapter les uns aux autres. Des postes de travail assis-debout ou un pupitre supplémentaire peuvent servir de compléments idéaux.

Sièges de bureau utilisables 24 heures sur 24

Les sièges de bureau utilisés sans interruption 24 heures sur 24 sur des postes de travail tels que les postes de commande doivent répondre à des exigences particulièrement élevées. D’une part, ils doivent favoriser une position assise droite, permettre d’adopter des positions assises changeantes et assurer une visibilité optimale (moniteurs de surveillance) tout en promouvant les performances spécifiques requises. C’est pourquoi ces sièges doivent toujours disposer d’un appui-tête réglable. La qualité et la robustesse ont également leur importance. En effet, ils doivent également convenir à des personnes de forte corpulence ainsi qu’au travail en trois-huit.

Die Bioswing-Technologie

Das 3-D-Sitzwerk der Bioswing-Stühle registriert kleinste Verlagerungen des Körperschwerpunktes und schickt sie als Bewegungsreize automatisch an den Körper zurück. Diese Bewegungsreize wirken aktivierend und leistungssteigernd, nicht nur auf die Muskeln selbst, sondern auch auf die geistige Leistungsfähigkeit. Zusätzlich trainieren die Bewegungsimpulse die für die Rückengesundheit wichtigen tiefliegenden Muskelschichten und wirken so monotonen Sitzhaltungen, Muskelverspannungen und Schmerzen entgegen. Darüber hinaus stabilisiert diese Technologie das Rumpfmuskulatur und unterstützt damit die aufrechte Haltung des Rückens. Das allgemeine Wohlbefinden erhöht sich und in der Folge bleibt die Konzentrationsfähigkeit länger erhalten.

Résumé

  •  Le réglage synchronisé de l’assise et du dossier est important. Il modifie l’angle d’ouverture entre les deux parties (l’angle entre l’assise et le dossier) pour qu’il soit optimal du point de vue anatomique. L’axe de rotation de la surface d’assise doit être aussi proche que possible du bord avant pour qu’elle ne se soulève pas lorsque le dossier est incliné vers l’arrière.
  • L’angle d’ouverture entre le dossier et l’assise doit s’élever à au moins 110° sous l’effet d’une force et offrir une stabilité suffisante.
  • Le dossier doit assurer un soutien équilibré du dos.
  • Pour que la forme naturelle de la colonne vertébrale soit aussi conservée en position assise, le siège doit disposer d’un support lombaire réglable individuellement. Au minimum, le dossier doit avoir une forme anatomique.
  • La pression du dossier doit pouvoir être réglée individuellement ou s’adapter automatiquement aux besoins des différents utilisateurs. L’utilisateur doit avoir la sensation de devoir surmonter une résistance lorsqu’il prend appui (stimulation de l’activité musculaire). Cela doit être ressenti d’une façon encore agréable et non astreignante.
  • Le dossier doit être aussi haut que possible pour que le rachis thoracique soit soulagé lorsque l’on se penche en arrière (hauteur minimale: 45 cm depuis la surface d’assise jusqu’au bord supérieur du dossier dans la position la plus basse).
  • Veillez à ce que le rembourrage ne restreigne pas la liberté de mouvement des épaules et des bras lorsqu’ils sont en contact permanent avec le dossier.
  • La forme anatomique de la surface d’assise doit aussi garantir que l’on ne glisse pas lorsque l’on s’appuie en arrière. Elle veille ainsi à une position correcte du bassin.
  • Il est nécessaire que la profondeur d’assise puisse être adaptée individuellement pour s’adapter aux différentes longueurs de cuisse des utilisateurs, par exemple au moyen d’une assise coulissante. A défaut, une assise non réglable mais adaptée à son utilisateur permanent peut suffire. Important: entre l’articulation du genou et le bord avant de l’assise, il faut conserver un espace de 2 à 3 doigts de largeur pour garantir une bonne circulation sanguine dans les jambes.
  • La surface d’assise doit pouvoir présenter une légère inclinaison vers l’avant.
  • Le siège doit disposer d’une suspension pour l’assise (même dans les positions les plus basses) afin de protéger la colonne vertébrale du tassement au moment de s’asseoir (suspension de profondeur).
  • Un bon siège de bureau standard doit disposer avoir un siège réglable en hauteur.
  • Tous les éléments de contrôle doivent être facilement accessibles, fonctionnels, conçus de façon ergonomique et faciles à comprendre et à utiliser.
  • Un bon siège de bureau standard doit disposer d’accoudoirs réglables – il ne faut y renoncer que dans des cas exceptionnels. Ils permettent de s’asseoir et de se lever d’une façon adaptée à la santé du dos et soulagent temporairement la musculature de la ceinture pectorale. Par ailleurs, il s’avère avantageux que les accoudoirs puissent s’ajuster en largeur et en profondeur afin que les avant-bras puissent prendre appui confortablement. Les accoudoirs orientables optimisent le soutien des bras lorsque les mouvements dépassent la largeur du siège et lorsque le travail se fait avec des bras légèrement écartés.
  • Les meubles de bureau utilisés sans interruption 24 heures sur 24 sur des postes de travail doivent répondre à des exigences particulièrement élevées. Le siège doit soutenir la colonne vertébrale, permettre d’adopter des positions assises changeantes et assurer une visibilité optimale sur les moniteurs de surveillance tout en promouvant les performances spécifiques requises. Les activités exercées (vue sur les moniteurs de surveillance) posent pour condition de disposer d’un appui-tête à hauteur et inclinaison réglables, d’un dossier très haut (au moins 58 cm) et d’un angle d’ouverture plus grand. Un siège utilisé sans interruption 24h/24 doit également être approprié à des poids corporels élevés.

Exigences minimales

  • Possibilité d’avoir un angle d’ouverture (assise/dossier) d’au moins 110°
  • Accoudoirs Réglage synchronisé de l’assise et du dossier
  • réglables en hauteur
  • Dossier offrant un soutien équilibré
  • Soutien lombaire ou dossier de forme anatomique
  • Réglage automatique ou individuel de la force de rappel du dossier
  • Hauteur du dossier d’au moins 45 cm
  • Liberté de mouvement pour les articulations scapulo-humérales et les bras même en contact avec le dossier
  • Forme anatomique de l’assise
  • Profondeur d’assise adaptée ou réglable
  • Possibilité d’une inclinaison vers l’avant progressive ou à blocage (au moins -4°), également utile dans le cas de sièges pour postes de travail 24h
  • Suspension de profondeur pour l’assise
  • Réglage en hauteur
  • Éléments de contrôle ergonomiques
  • Rembourrage climatisant de l’assise et du dossier

Utilité complémentaire

  • Accoudoirs fonctionnels et, en plus, adaptables en largeur/profondeur et orientables
  • Appui-tête/soutien pour la nuque réglable en hauteur et inclinable (indispensable lors d’un grand angle d’ouverture)
  • Dossier stimulant la mobilité pluridimensionnelle de la colonne vertébrale

Exigences minimales complémentaires spécifiques aux sièges de bureau en utilisation 24h/24

  •  Appui-tête à hauteur et inclinaison réglables en fonction des conditions anatomiques
  • Angle d’ouverture plus grand (d’au moins 125°)
  • Hauteur du dossier d’au moins 58 cm
  • Doit également convenir à des personnes de forte corpulence
  • Accoudoirs fonctionnels et, en plus, adaptables en largeur/profondeur et orientables
  • Ajustement individuel de la profondeur d’assise
  • Rembourrage résistant

Produits dotés du label de qualité AGR dans ce secteur

 

Sièges de bureau actifs - en particulier pour la promotion du mouvement:

Fabricant

aeris GmbH*
Hans-Stießberger-Straße 2a, 3. OG
85540 Haar b. München
ALLEMAGNE
Tel. +49 89/90 05 06 0
Fax +49 89/90 39 39 1
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
www.aeris.en

Dauphin HumanDesign® Group GmbH & Co. KG**
Espanstraße 36
91238 Offenhausen
ALLEMAGNE
Tél. +49 9158/17 700
Fax +49 9158/17 701
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
www.dauphin-group.com

Haider Bioswing GmbH ***
Dechantseeser Str. 4
95704 Pullenreuth
ALLEMAGNE
Tél. +49 9234/99 22 0
Fax +49 9234/99 22 166
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
www.bioswing.de

Sedus Stoll AG****
Christof-Stoll-Str. 1
79804 Dogern
ALLEMAGNE
Tél. +49 7751/84 300
Fax +49 7751/84 61 300
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
www.sedus.com

Wilkhahn*****
Wilkening+Hahne GmbH +Co.KG
Fritz-Hahne- Straße 8
31848 Bad Münder
ALLEMAGNE
Tél. +495042/9990
Fax +495042/ 999226
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
www.wilkhahn.com

informations supplémentaires

Être assis correctement sur un siège de bureau

Toutes les solutions techniques ne servent à rien si on ne s’en sert pas et s’il est impossible d'adapter le siège aux besoins individuels de l’utilisateur ! Pensez à vous familiariser avec les possibilités de réglage de votre siège de bureau. Le mode d'emploi du fabricant est conçu pour vous aider. Les fabricants et distributeurs performants offrent fréquemment une initiation et une formation personnalisées à leurs clients. Le fait d’adopter une mauvaise posture assise pendant longtemps, par exemple en se penchant en avant ou de biais, gêne la respiration et la digestion. Une mauvaise posture assise peut être à l’origine d’une fatigue prématurée, de troubles de l’irrigation sanguine et de l’appareil digestif et de douleurs dorsales, voire d’affections musculaires et de maladies osseuses graves.

Veuillez observer les points suivants en vous asseyant

  • Utilisez toute la surface du siège : ceci est l’unique possibilité de garantir un contact correct avec le dossier.
  • Réglez la hauteur d’assise avec exactitude : l’articulation du coude devrait adopter un angle de 90° en posant les avant-bras horizontalement sur le plan de travail. Les genoux devraient également adopter un angle de 90° en veillant à ce que les pieds soient posés avec toute leur surface à plat sur le sol. Il vous faut un repose-pied si le plan de travail est trop haut sans possibilité de l’abaisser. Le repose-pied devrait être antidérapant, disposer d’une largeur d’au moins 45 cm et d’une profondeur de 35 cm et être réglable en hauteur et inclinable.
  • Réglage du dossier : la convexité du dossier devrait servir d’appui à la colonne vertébrale dans la zone de la 3e et 4e vertèbres lombaires à la hauteur de la crête iliaque.
  • Une assise dynamique est synonyme de changer fréquemment de position. Il est strictement interdit de bloquer le mécanisme. Une assise dynamique impose aux muscles de faire des efforts et stimule un entraînement polyvalent.

Le sommeil au bureau stimule les performances et la concentration

Certains concepts de sièges de bureau permettent d’adopter des positions assises changeantes, voire couchées. Ces sièges de bureau se distinguent par un angle d'ouverture particulièrement grand qui permet d’adopter une position dite relaxante.

Personne n’aurait pensé à travailler en position couché au bureau il y a quelques années. Non seulement parce que les activités exercées dans les bureaux interdisaient cette position, mais également parce que la société ne pouvait pas imaginer qu’on puisse travailler en adoptant une position de travail à l’horizontale. Sauf que beaucoup de choses ont changé entretemps et nous travaillons aujourd’hui sans efforts via de petits clics avec la souris, par reconnaissance vocale ou via des écrans tactiles mobiles. Nous savons, entre-temps, que la posture couchée est un bienfait pour le corps et l’esprit. Les connaissances des somnologues confirment qu’un petit sommeil au bureau de par exemple rien que quelques minutes en position couchée augmente efficacement le rendement et le bien-être. Les scientifiques ont mesuré que les personnes qui intègrent la « détente » dans leur rythme de vie arrivent à mieux de concentrer, réagissent plus rapidement et sont plus performantes et sereines que celles qui renoncent à un intermezzo horizontal en cours de journée.

Bilder

Douleurs dues à une mauvaise position assise

Le siège de bureau ergonomique

Weitere Bilder

36_volonte_sieges-de-bureau1240