slider produkte

Default Kopfgrafik

Kopfgrafik Entspannung 1903x550

Poignées de véloimprimer

Ce n’est qu’avec de bonnes poignées que faire du vélo devient parfait

L’origine des douleurs dorsales à vélo ne se trouve pas forcément dans le dos. En fait, elles peuvent être dues à un mauvais réglage du vélo, c’est-à-dire des distances entre les poignées ou respectivement le guidon, la selle et les pédales. En plus des bons réglages, des poignées de bicyclette ergonomiques peuvent contribuer à rendre les trajets à vélo plus sain.

Le seul fait de dépenser quelques euros de plus pour une nouvelle monture ne signifie pas automatiquement que le mal de dos disparaîtra pendant les promenades. En effet, le vélo doit tout d’abord être adapté aux particularités corporelles de chacun.

La plupart des poignées sont rondes ou légèrement ovalisées. Pour de petites distances, cela peut encore être acceptable, mais sur de longs trajets, elles causent fréquemment des problèmes. En effet, en fonction de la position du corps, la paume des mains doit supporter le poids du torse et cela représente rapidement un bon nombre de kilos sur ces parties sensibles du corps. Par ailleurs, dans bien des cas, le poignet est en plus plié ou tendu excessivement.

La compression permanente des nerfs ainsi que la mauvaise position du poignet peuvent entraîner des sensations d’engourdissement dans les doigts et les mains, et même des tensions au niveau des bras, des épaules et de la nuque. Cela peut aussi aboutir au syndrome du canal carpien. Ce syndrome est causé par la compression du nerf médian qui relie l’avant-bras aux doigts. Il en résulte des douleurs sourdes, des fourmillements et des sensations de brûlures. En Allemagne, plus de 300 000 personnes doivent se faire opérer chaque année à cause de ces problèmes.

Pourquoi une poignée de bicyclette peut entraîner des douleurs dorsales ?

Mais ce n’est pas tout: une poignée imparfaite et une mauvaise prise provoquent inévitablement une mauvaise posture sur le vélo, qui a des effets négatifs sur d’autres parties du corps. Même une courte randonnée peut déjà finir sur un mal de dos et des tensions à la nuque. En principe, faire du vélo est bon pour la santé, mais cela peut devenir une torture. Des poignées avec une forme ergonomique peuvent être utiles, si elles répondent à quelques critères importants.

Ce qui est important sur les poignées de bicyclette

Les poignées de bicyclette doivent avoir une forme ergonomique, et donc disposer d’une surface de contact nettement plus grande. Celle-ci est donnée par une aile qui soutient le poignet et assure une meilleure répartition de la pression dirigée vers la paume de la main. Elle peut être comparée à une bonne semelle orthopédique. Ainsi, il est facilement possible de stabiliser le poignet de manière optimale. En outre, il est important de pouvoir régler les poignées en continu pour que les poignets et les avant-bras puissent adopter une position confortable. La posture n’est pas seulement nettement meilleure: de cette façon, le nerf médian ne peut aussi plus être coincé. C’est la meilleure protection contre le redouté syndrome du canal carpien. Les différentes tailles de poignées assurent une prise en main optimale, en fonction de l’anatomie de chacun: avec une plus grande surface de contact, les forces sont mieux réparties, les pressions ponctuelles sont évitées et les nerfs ne sont plus irrités.

Les poignées sont les seules parties du vélo qui sont en contact direct avec la peau sur une période prolongée. Il est donc évident que le matériau se doit d’être antiallergique et que l’on ne glisse pas, même avec des mains moites. Par ailleurs, aucune substance dangereuse ne doit pénétrer dans le corps à travers les mains en sueur.

C’est surtout sur les longues distances que l’on apprécie une certaine variabilité dans la position des poignées. Elle peut être obtenue avec des rallonges verticales, de taille petite ou moyenne, aussi appelées barends, et dont l’angle peut être ajusté. En effet, un changement régulier de la posture sur le vélo contribue aussi au bien-être. Et si les poignées améliorent en plus la précision du guidage et des changements de vitesses, plus rien ne s’oppose alors au plaisir de faire du vélo. En fin de compte, c’est l’un des moyens de transport les plus sains qui existent.

Des accessoires à ne pas oublier

Pour faire du vélo en préservant son dos, de bonnes poignées ne suffisent pas: la selle, par exemple, a aussi son importance. Pour tous ceux qui ont un vélo sans porte-bagages, un sac conçu pour le vélo et qui ménage le dos est un élément essentiel. Toutefois, le principal, c’est l’ajustement du vélo. Chez les bons vendeurs, cela fait partie du service, mais on peut aussi le faire soi-même avec les instructions adéquates. Vous trouverez des conseils pour cela sur le site Internet de l’AGR:

Résumé

• Les poignées de vélo sont en contact direct avec la peau et il est donc important que les matériaux utilisés ne soient pas nocifs. Par ailleurs, les poignées doivent être conçues de telle façon qu’elles ne soient pas glissantes, même avec des mains humides, et donc favoriser des changements de vitesses et un contrôle précis.

• Il est aussi très important que les poignées aient une forme anatomique. D’une part, elles soutiennent ainsi la position physiologique de la main et veillent à ce que le poignet ne soit pas tendu de manière excessive. D’autre part, leur forme physiologique contribue à la minimisation de la pression sur la paume des mains. Cela permet d’éviter des sensations désagréables dans les doigts, les mains et les poignets (fourmillements, engourdissements).

• Les différentes variantes des fabricants veillent à ce que chaque cycliste puisse trouver la poignée qui lui convient, que le vélo soit utilisé plutôt en ville ou pour de longues randonnées.

• Last but not least: ici aussi, tout est une question d’ajustement. Les poignées doivent donc pouvoir être réglées et ensuite être bloquées en rotation.

Voir aussi

Exigences minimales

  • Innocuité toxicologique
  • Soutien de la position physiologique de la main
  • Réduction de la pression
  • Forme anatomique
  • Différentes tailles
  • Direction et changements de vitesses précis
  • Variabilité des poignées
  • Montage antirotation

Utilité complémentaire

  • Poignées pour différentes positions
  • Poignées en matériaux écologiques

Produits dotés du label de qualité AGR dans ce secteur

Fabricant

Ergon International GmbH
Universitätsstraße 2
56070 Koblenz
ALLEMAGNE
Tél. +49 261/899 99 80
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
ergonbike.com

Images

Téléchargements et liens